Le nom de Waimes apparait pour la 1ère fois en 888, sous la forme « Vuadeninnas » (petits gués), dans une charte d’Arnwulf de Carinthie mentionnant une villa royale, située sur la Via Mansuerisca (reliant Maastricht à Trèves) à l’époque carolingienne.

Au Moyen-Age, le village formait la limite orientale de la Principauté abbatiale de Stavelot –Malmedy. En 1815, le Congrès de Vienne le fait passer dans le Royaume de Prusse. En 1895, suite à la création de la voie ferrée « Vennbahn » (voie des fagnes) reliant Aix la Chapelle au bassin minier lorrain, une gare va y être construite, générant un développement économique.

Un siècle plus tard, après la fermeture de la ligne et la réaffectation des anciennes lignes ferroviaires 45 (Trois-Ponts – Waimes-Jünkerath) et 48 (Aix la Chapelle-Trois Vierges) en Ravel, Waimes est devenu le carrefour d’un réseau de voies lentes long de près de 200 km. Avec sa plaine de jeux, ses terrains de tennis et de pétanque, la salle Oberbayern, le Bureau du Tourisme, ... l’aire récréative de la Warchenne (du nom de la petite rivière qui la traverse) en constitue le point de départ idéal.

A voir : l’église du 16ème siècle, en style ogival rhénan avec deux nefs jumelles, unique en Belgique, ainsi que la ferme « Ol côr » dans le quartier de Rue. Belles promenades dans la vallée de la Warchenne ou sur les hauteurs du village.

Présence de nombreux commerces et établissements Horeca.

Au départ de Waimes à pied ou a vélo, on vous recommande :

Où manger à Waimes :

Que se passe-t-il à Waimes ?

Que faire à Waimes :

Retrouvez ici toutes les actualités et informations importantes pour le tourisme à Waimes !