Le Signal de Botrange - photo 15

Le Signal de Botrange,
un condensé d'histoire et de géographique

Dominant le plateau des Hautes Fagnes, Botrange s’élève à 694 m au-dessus du niveau de la mer et constitue le point culminant de la Belgique. Ce statut lui a été attribué en 1920, lorsque les Cantons de l’Est (dont la commune de Waimes) sont devenus belges suite au Traité de Versailles. Ce faisant, il a supplanté le site de la Baraque Michel (672 m), localisé sur le territoire de Jalhay.
Le Signal de Botrange - photo 16Le Signal de Botrange - photo 17Le Signal de Botrange - photo 18

Deux bornes géodésiques y étaient déjà présentes au 19ème siècle :

• la « Pyramide Tranchot », érigée en 1806 par le colonel français (sous l’Empire napoléonien) chargé de dresser une carte de la région. Cette pierre porte sur sa face avant un point trigonométrique de 1er ordre

• la borne TP (« Trigonometrischer Punkt »), plantée par le génie militaire allemand en 1894

Une butte y fut érigée en 1923 par le Général Baltia (Haut-Commissaire du Gouvernement belge pour les Cantons de l’Est entre 1920 et 1925), pour « signaler » l’emplacement de ce nouveau sommet du Royaume, juste à l’arrière d’une tour en bois servant d’observatoire et qui avait été construite par l’administration prussienne.

La tour sera ensuite construite en 1934 par François Fagnoul, de Waimes, haute de 24 m et offrant une vue sur la fagne environnante (et bien au-delà). A ses pieds, côté droit, le bureau de l’office du tourisme informant les visiteurs, en particulier sur les promenades en Fagnes.

Un monument dit du « Manifeste de Botrange » y fut inauguré en 2014 par la commune de Waimes, en présence de M. Paul Dandrifosse, auteur de livre « Nos terres volées en 1940 », plaidoyer pour une reconnaissance officielle de l’histoire des Cantons de l’Est.

Dans le cadre de la requalification du site, mené par la commune de Waimes en 2021-22 (aménagement du parking, accès par un ascenseur intérieur au sommet de la tour -rehaussée d’une plate-forme panoramique-, création d’un espace d’accueil et d’information des visiteurs, ainsi que modernisation de la brasserie-restaurant), l’Histoire de l’Est de la Belgique y sera retracée au sein de l’Eastorium (voir Histoire et Patrimoine), complété par un parcours en Fagnes, le long des anciennes bornes et autres monuments fagnards.

Le Signal de Botrange - photo 19

A la recherche d'un hébergement ?

Découvrez ici toutes nos bonnes adresses…
Dormir
Le Signal de Botrange - photo 20

Vous cherchez une activité ?

Découvrez ici toutes les bonnes adresses du coin !
Bouger
Le Signal de Botrange - photo 21

news
letter

En vous inscrivant à notre newsletter, vous recevrez tous les bons plans pour un séjour réussi !